Green Party Leader David Coon Responds to Fracking Commission Report

28 02 2016

Fredericton – David Coon, MLA for Fredericton South and leader of the Green Party of New Brunswick, welcomes the Fracking Commission’s recognition that New Brunswick must make the transition to a carbon-neutral society, and their acknowledgement that this must represent a new economic and environmental reality for our economy, where we produce and consume energy very differently.

“Clearly the way forward is to create the conditions to grow New Brunswick’s fledgling green energy sectors,” said Coon. “The fossil fuel era is fading. Shale gas is finished in New Brunswick.  The world is going green.”

In New Brunswick, 18 percent of the total energy consumed already comes from renewable energy, and its share of the energy pie is growing.  Whereas, 17% of the energy consumed in our province is natural gas, and its share is declining.

“There is tremendous potential for accelerating green energy development in New Brunswick.  We have biomass resources in forestry, agriculture and fish processing to produce wood pellets, biogas, biofuel, and green diesel.  We have enviable wind, tidal and run-of-the river resources. Our solar resources are superior to those in Germany.   New Brunswick companies are working to develop these renewable resources, and NB Power is building a smart electrical grid to efficiently integrate them, and electric vehicles into its system.  This is the energy development for our future, not the production and transportation of fossil fuels,” said Coon.

“The Fracking Commission called on government to rebuild it relationship with Indigenous people and trust in our public institutions.  Setting New Brunswick on the course to a green energy future, rooted in an integrated approach to the social and economic development of all our communities, would represent a significant step in that direction,” said Coon.

Pour diffusion immédiate

 

le 26 février 2016

Les réponses de David Coon, chef du Parti vert, sur le rapport émis par la
Commission sur la fracturation hydraulique

 

David Coon, député pour Fredericton-sud et chef du Parti vert, est content que la Commission sur la fracturation hydraulique affirme que l’économie du Nouveau-Brunswick doit effectuer la transition vers une nouvelle réalité économique et environnementale afin d’instaurer une société à faibles émissions de carbone. Il est temps que nous devrons modifier nos façons de produire et de consommer l’énergie.

 

« Il est clair que la voie à suivre est de créer des conditions qui nous permettrons d’accroître les secteurs des énergies vertes et renouvelables au Nouveau-Brunswick » a déclaré M. Coon. « L’ère des combustibles fossiles se fane. L’industrie du gaz de schiste est terminé au Nouveau-Brunswick. Le monde entier se tourne vers les énergies vertes. »

 

Au Nouveau-Brunswick, 18 % de l’énergie totale consommée nous provient déjà  du secteur des énergies renouvelables, selon plusieurs analyses ce secteur est en pleine croissance. Considérant que, seulement 17 % de l’énergie consommée dans notre province nous provient du gaz naturel.

 

“Il y a un énorme potentiel au Nouveau-Brunswick en terme de développement des énergies vertes et il faut accélérer le processus. Nous avons des ressources tels que: la biomasse dans le domaine de la foresterie, l’agriculture et la transformation du poisson pour produire des granulés de bois, pouvant produire du  biogaz, des biocarburants et du diesel vert. Nous avons l’énergie éolienne, l’énergie marémotrice et l’énergie hydroélectrique. Nos ressources solaires sont supérieurs à ceux de l’Allemagne et les entreprises du Nouveau-Brunswick travaillent fort pour développer le secteur des ressources renouvelables.  Ce type d’énergies constituent le développement de notre avenir énergétique et non pas la production et le transport des combustibles fossiles », a déclaré Coon.

 

‘’La Commission sur la fracturation hydraulique a également dit que le gouvernement doit redéfinir sa relation avec les autochtones et reprendre confiance à l’égard de nos institutions publiques. Le Nouveau-Brunswick se doit d’emprunter une voie vers un avenir énergétique vert, ancrée dans une approche intégrée du développement social et économique de toutes nos communautés. Cela représenterait une étape importante dans la bonne direction », a déclaré Coon.

 

-30-

 

 

Shannon Carmont

 

Media Contact | Contact média

Office of the Green Party Leader| Bureau du chef du parti vert

506.478-7781

@ShannonCarmont

 

Web: www.DavidCoonMLA.ca

Twitter: @DavidCCoon

Facebook:  https://www.facebook.com/david.coon.fredsouth

 

Advertisements

Actions

Information

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




%d bloggers like this: