New Brunswick’s Climate Action Strategy: Broken Pipe Dreams

19 02 2016

New Brunswick’s Climate Action Strategy: Some Ideas
Part IV: Broken Pipe Dreams

Fredericton –Two weeks from now, Premier Gallant will participate in a First Ministers conference hosted by Prime Minister Trudeau to discuss a national climate action strategy. David Coon, MLA for Fredericton South and Leader of the Green Party of New Brunswick has some suggestions for Premier Gallant.

“There are steps Premier Gallant can take immediately to create jobs that don’t involve a massive investment in the old carbon economy, by supporting my Green Jobs bill, for example. The Energy East pipeline is coming up against a brick wall of opposition and may very well never come to fruition,” said Coon.

The Pembina Institute has estimated that the upstream emissions that would result from filling the Energy East pipeline with bitumen for export markets would be double New Brunswick’s entire carbon emissions, and would cancel out the progress Ontario made in shrinking its carbon footprint by phasing out all of its coal-fired power plants.  The Conference Board of Canada estimates that operating the pipeline would create only 132 permanent jobs in New Brunswick.

“Instead of investing time in perpetuating the carbon-based economy with a pipeline to the Bay of Fundy, the Premier could be creating the conditions to create green jobs by retrofitting our housing, increasing the energy efficiency of commercial and industrial enterprises, accelerating the adoption of renewable energy to provide heat, power and transportation, and championing the smart electrical grid that NB Power wishes to establish in New Brunswick.  This would create lasting jobs now,” said Coon.

Montreal-area mayors came out against building the pipeline two weeks ago.  Last week the Wolastoq Grand Council announced it would not permit the pipeline in its traditional territory.

“Our Premier should create the conditions to drive real job growth today,” said Coon. “My Green Jobs bill, like my Local Food Security bill before it, lays the framework for growing a green economy in New Brunswick to create jobs that work for people and the environment by making us more self-sufficient.”

It was 26 years ago, that provincial environment ministers first called for a national action strategy to combat climate change. Now is the time for action.

Stratégie de lutte contre les changements climatiques au Nouveau-Brunswick : idées pour le premier ministre Gallant

Partie IV : rêves chimériques brisés

 Fredericton – Dans deux semaines, le premier ministre Gallant participera à une conférence des premiers ministres organisée par le premier ministre Trudeau pour discuter d’une stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques. David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, a quelques suggestions pour le premier ministre Gallant.

« Le premier ministre Gallant peut prendre immédiatement des mesures de création d’emplois qui n’exigent pas d’investissement massif dans l’ancienne économie fondée sur le carbone, en appuyant mon projet de loi sur les emplois verts, par exemple. Le projet d’Oléoduc Énergie Est se heurte à un mur d’opposition et risque très bien de ne jamais se concrétiser », a dit M. Coon.

Le Pembina Institute estime que les émissions en amont, qui découleraient du remplissage de l’Oléoduc Énergie Est avec du bitume destiné aux marchés d’exportation, représenteraient deux fois la totalité des émissions de carbone du Nouveau-Brunswick et annuleraient les progrès que l’Ontario a réalisés dans la réduction de son empreinte carbone par l’élimination progressive de toutes ses centrales au charbon. Le Conference Board du Canada estime que l’exploitation de l’oléoduc ne créerait que 132 emplois permanents au Nouveau-Brunswick.

« Au lieu de consacrer du temps à perpétuer l’économie fondée sur le carbone avec un oléoduc se rendant à la baie de Fundy, le premier ministre pourrait créer les conditions propices à la création d’emplois verts en modernisant nos logements, en augmentant l’efficacité énergétique des entreprises commerciales et industrielles, en accélérant l’adoption de l’énergie renouvelable pour fournir de la chaleur, de l’électricité et des moyens de transport, et en plaidant en faveur du réseau électrique intelligent qu’Énergie NB aimerait établir au Nouveau-Brunswick. De telles mesures permettraient de créer des emplois durables maintenant », a déclaré M. Coon.

Il y a deux semaines, des maires de la région de Montréal se sont prononcés contre la construction de l’oléoduc. La semaine dernière, le Grand Conseil de Wolastoq a annoncé qu’il ne permettra pas le passage de l’oléoduc à l’intérieur de son territoire traditionnel.

« Notre premier ministre devrait créer aujourd’hui les conditions propices pour stimuler une croissance réelle de l’emploi », a dit M. Coon. « Mon projet de loi sur les emplois verts, comme mon précédent projet de loi sur la sécurité alimentaire locale, prévoit le cadre qui permettra de bâtir une économie verte au Nouveau-Brunswick afin de créer des emplois qui conviennent aux gens et à l’environnement en nous rendant plus autosuffisants. »

Il y a 26 ans, les ministres provinciaux de l’Environnement ont été les premiers à réclamer une stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques. Maintenant, il est temps d’agir.

 

Shannon Carmont

Media Contact | Contact média

Office of the Green Party Leader| Bureau du chef du parti vert

506.478-7781

@ShannonCarmont

 

Web: www.DavidCoonMLA.ca

Twitter: @DavidCCoon

Facebook:  https://www.facebook.com/david.coon.fredsouth

 

Advertisements

Actions

Information

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




%d bloggers like this: