David Coon: The Take Home from COP 21

11 12 2015

December 11, 2015

Green Buildings and Green Energy Should Be Key Drivers of our Economy

On returning home from COP21, the United Nations Conference on Climate Change, Green Party leader and Fredericton South MLA David Coon says New Brunswick and the Maritimes as a region are well positioned to become Canada’s first low carbon society.

“We have abundant renewable resources, there is cutting edge research and development going on in UNB’s Faculty of Engineering, we already have pioneering enterprises in green construction and clean technology manufacturing , and we are small enough to make it happen,” said Coon.  “But we have to seize the day or the world is going to pass us by.”

The Chinese government recently announced that it was making green energy a pillar of its future economic development to drive innovation and job creation without adding more carbon pollution.  Coon says that New Brunswick working with Nova Scotia, PEI and the new federal government should establish the Maritimes as the prototype for the coming energy transition.

“Former Premier Alex Campbell had this vision for PEI in 1970’s, but he was a man ahead of his time.  Timing is everything and we have reached the moment where we need to go boldly forward to wean our region from fossil fuels.  The old model of regional development, the mania for megaprojects, and the more recent obsession with pipelines and shale gas are dead ends.  It is imperative we develop our economies, so let’s use the transition to green energy, green transportation, and green buildings as driving forces,” said Coon.

Currently 54% of the energy used in New Brunswick is oil,  10% is coal,  17% is natural gas, and 18% is renewable, largely wood and hydro.

“When I was at COP21 it was crystal clear where the puck is going.  We don’t want to be left warming the bench,” said Coon. “This why I have tabled the Green Jobs Act in the Legislature to get us moving in this new direction.”

 

 

Pour diffusion immédiate

Le 11 décembre 2015

Les bâtiments écologiques et l’énergie verte devraient être d’importants moteurs de notre économie

De retour de COP21, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, dit que le Nouveau-Brunswick et la région des Maritimes sont bien placés pour devenir la première société à faibles émissions de carbone du Canada.

« Nous sommes dotés d’abondantes ressources naturelles, la Faculté de génie de UNB mène de la recherche et développement de pointe, nous comptons déjà des entreprises qui sont à l’avant-garde dans les domaines de la construction écologique et de la production de technologies vertes, et notre province est assez petite pour pouvoir faire bouger les choses à cet égard » , a dit M. Coon. « Toutefois, nous devons sauter sur l’occasion, sinon, nous nous laisserons devancer. »

Le gouvernement chinois a annoncé récemment qu’il adopterait l’énergie verte comme pilier du futur développement économique de son pays afin de stimuler l’innovation et la création d’emplois sans ajouter à la pollution par le carbone. D’après M. Coon, le Nouveau-Brunswick, en collaboration avec la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et le nouveau gouvernement fédéral, devrait faire des Maritimes le prototype en vue de la future transition énergétique.

« L’ancien premier ministre Alex Campbell avait la même vision pour l’Île-du-Prince-Édouard dans les années 1970, mais il était en avance sur son époque. Le choix du moment est primordial, et le moment est venu pour nous d’agir résolument afin d’affranchir notre région des combustibles fossiles. L’ancien modèle du développement régional, la manie des mégaprojets et l’obsession plus récente des pipelines et du gaz de schiste ne mènent nulle part. Puisque nous devons assurer le développement de notre économie, faisons de la transition vers l’énergie verte, les transports durables et des édifices écologiques comme forces motrices », a proposé M. Coon.

À l’heure actuelle, 54% de l’électricité utilisée au Nouveau-Brunswick provient du pétrole, 10%, du charbon, 17%, du gaz naturel et 18%, de sources renouvelables, principalement le bois et l’eau.

« Quand j’étais à COP21, il était on ne peut plus clair de quel côté roulait la rondelle. Nous ne voulons pas rester là à chauffer le banc », de dire M. Coon. « C’est pourquoi j’ai déposé la Loi sur les emplois verts à l’Assemblée législative afin de nous faire avancer dans cette nouvelle voie. »

– 30 –

 

Shannon Carmont

 

Media Contact | Contact média

Office of the Green Party Leader| Bureau du chef du parti vert

506.478-7781

@ShannonCarmont

 

Web: www.DavidCoonMLA.ca

Twitter: @DavidCCoon

Facebook:  https://www.facebook.com/david.coon.fredsouth

 

Advertisements

Actions

Information

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




%d bloggers like this: